On aurait pu penser que la gestion de l’épidémie conduirait à une attention toute particulière portée aux services publics. Avec 20% de l’emploi en France, l’accueil de millions d’usagers-es, élèves, étudiant-es, ils sont un enjeu majeur en termes de circulation et de regroupement de personnes. Sans compter, bien entendu, qu’ils soignent, éduquent, cultivent, font progresser les connaissances, entretiennent, assurent la sécurité, contribuent à faire fonctionner et à réparer la société, toutes fonctions essentielles en temps ordinaire, vitales dans la situation que nous connaissons. C’est dans ces moments de crise que se redéfinissent les possibles et qu’il est donc absolument nécessaire de se mobiliser pour peser sur le cours des choses.
Avec ses partenaires syndicaux, la FSU a travaillé pour un programme ambitieux…
POUR L’INTERET GÉNÉRAL ET LE PROGRÈS SOCIAL,
POUR CONSTRUIRE LA FONCTION PUBLIQUE D’AUJOURD’HUI ET DE DEMAIN

la_fp_du_21eme_siecle_-_vdef._20210401_r-1 doc intersyndical