Toutes et tous en grève le 11 décembre

Territorialisation... suites
vendredi 7 décembre 2012
par  vm
popularité : 41%

Conseil Général 37 Territorialisation….suites A LA VEILLE DE NOËL, LE PERSONNEL A LES BOULES !!

10 mois de TERRITO, 10 mois de trop !

10 mois après, qui est satisfait de la territorialisation ? Les usagers ? Les
partenaires ? Les personnels ?
Personne ne s’y retrouve.

Une réorganisation qui désorganise

Le numéro de téléphone unique, parlons-en ! Panique au secrétariat et usagers
mécontents (2000 appels en moyenne par MDS par mois et combien de
non aboutis ?). Des secrétaires médico-sociales contraintes à être des standardistes
tout en assurant un accueil physique très important !
Équipes éparpillées, concertation compliquée...et quid des chantiers immobiliers,
clefs de voute du projet initial (pour des sites de travail unique) ?
Repli dans chaque pôle, chacun sa réunion, chacun ses « sous couvert ».
Quelles cohésion et transversalité !

la mission de prévention en danger

Les responsables de pôles ne sont plus disponibles. Quid du soutien technique
aux professionnels de terrain ? Les commissions du Pôle Enfance ne
sont plus des commissions d’évaluation pluridisciplinaire mais des chambres
d’enregistrement où on « ouvre le parapluie ».
Trop de procédure, trop de rigidité nous empêche de travailler.
Des équipes de Pôle Enfance, surchargées. Des placements et des mesures
en augmentation. Des référents qui n’ont plus le temps de se déplacer dans
les familles d’accueil. Des assistants familiaux de plus en plus isolés et /ou
sur les routes et qui travaillent « la peur au ventre ».
Des secrétariats des pôles enfance surchargés et sinistrés.

Des professionnels sous pression

Les professionnels des pôles action sociale contraints et sous pression
compte tenu des délais de plus en plus court pour répondre à toutes les injonctions,
sans oublier la demande croissante du public dans ce contexte de
crise.
Des professionnels qui font des heures sup et qui travaillent le week-end,
Des professionnels en plein « burn-out » qui ont rencontré la médecine du
travail, mais pour quelles suites ??

Les MDS rien que de la com !

Ce dispositif à moyens constants, a généré la création de postes d’encadrements
au détriment des postes de terrain, pour quelle « lisibilité » et quelle
efficacité ?
Une campagne de communication qui fait table rase de ce qui existait et
fonctionnait bien avant. Comme si avant les MDS, il n’y avait pas eu de travail
social !

C’est pas des ordis mais des emplois qu’il nous faut

1..2 ..et 3... plaquettes d’information sur les MDS, déjà obsolètes, et on est
qu’à 10 mois de Territo… pour quel coût ?
Un ordinateur portable pour chacun, même pour ceux qui n’ont rien demandé
et qui n’en n’ont pas besoin avec la WIFI en prime pour les électro-
sensibles…
Ceux qui nous dirigent ne connaissent décidemment pas nos métiers
et nos missions !

Cette nouvelle organisation de travail aggrave et complexifie l’exercice de nos missions. Le manque de personnel dans certaines équipes est insupportable et risqué dans l’accomplissement de nos missions de prévention et de protection de l’enfance La FSU revendique des conditions de travail décentes et des créations de postes :

- 1 poste supplémentaire dans chaque secrétariat Pôle enfance où les
collègues ne sont que 2 : MDS Walvein, MDS Joué les Tours (soit 2 ETP)
- 1 poste supplémentaire dans chaque secrétariat « d’accueil » de la MDS de
Chinon, de la MDS d’Amboise et de la MDS de Loches (soit 2 ETP)
- 1 poste supplémentaire de travailleur social, suivi enfants confiés : au Pôle
enfance de la MDS de Tours Nord, au Pôle enfance de la MDS de Saint
Pierre des Corps, au Pôle enfance de la MDS Walvein, au Pôle enfance de
la MDS de Joué-lès-Tours (soit 4 ETP)
- 1 poste supplémentaire de travailleur social chargé suivi AED au Pôle
enfance de la MDS Walvein, Pôle enfance de la MDS de Loches, Pôle
enfance de la MDS d’Amboise (soit 3 ETP)
- 1 poste supplémentaire d’éducateur de prévention au Pôle enfance
d’Amboise et au Pôle enfance de Chinon (soit 2 ETP)
- 1 poste d’assistante sociale de secteur au Pôle action sociale d’Amboise

Parce que des collègues craquent et pleurent au travail, Parce que des collègues sont en arrêt maladie, Parce que la Direction ne nous entend pas Tous en grève mardi 11 décembre 2012 après midi Pour dénoncer les conséquences désastreuses de la territorialisation Pour soutenir les équipes en difficulté. Soyons solidaires

Nous appelons à la grève de 13h30 à 17h30. Les collègues qui le souhaiteraient peuvent prendre 1h, 2h ou plus, de temps de grève. Rendez-vous à 13h30 précises en haut de la rue Nationale (face à la
Boite à Livres) tous habillés de noir des pieds à la tête. Nous fournissons un masque blanc

Nous demandons à chacun de prévoir un message noté au marqueur noir sur une feuille blanche format A4 que l ?on accrochera sur la poitrine au dernier moment (message de son choix sur ce qu ?on veut dire des effets de la Territo)

Nous déambulerons ensuite jusqu’aux marches de l ?Hôtel de ville (vers 15h) où nous resterons un petit moment puis nous irons jusqu’au Champ Girault.

Précisions :
- les créations de poste pour certains pôles correspondent à des compensations de temps partiel non pourvues.

- Pour la FSU , le nombre de suivis "viable" se situe entre 25 et 28.

- Petit rappel , la manifestation du 11 décembre précède le vote du budget au CG 37 préviu le vendredi 14 décembre...

Tous solidaires !

Si dans certaines équipes aujourd’hui les conditions de travail sont correctes, qui nous garantit qu’elles le seront demain !

- Télécharger le tract :

Contact :
FSU CLIAS
18, rue de l ‘Oiselet
37550 SAINT AVERTIN
fsuclias@cg37.fr
02 47 64 93 01
Lundi : 02 47 64 93 01


Documents joints

PDF - 99.3 ko
PDF - 23.6 ko

Contact

FSU 37


Maison des Syndicats
18 rue de l’Oiselet
37550 St Avertin.


Tél/fax : 02 47 64 93 01
Mél : fsu37@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois