Pétition pour la famille GIGOLASHVILI

mardi 27 mai 2014
par  vm
popularité : 13%

Au préfet d’Indre-et-Loire

Aux élus du Conseil Général

Aux élus de la municipalité de Tours

Mariami a 14 ans, elle est scolarisée au Collège Anatole France en classe de 4eme, c’est une excellente élève et tous ses professeurs soulignent sa maturité, sa volonté, et sa sociabilité .Elle s’exprime dans un français remarquable qu’elle a appris en 2 ans. En effet, avec ses parents, elle est venue d’OSSETIE (région du Caucase) en 2012, avec sa petite sœur Ketty scolarisée en maternelle à Marie Curie.

La famille GIGOLASHVILI, après avoir subi la guerre en 2008 qui a sévi entre la Russie et la Georgie, a cru trouver refuge en France. Une demande d’asile a été déposée, qui pendant le temps qu’a duré la procédure, leur a permis d’être hébergés par le Centre de Demandeur d’Asile COALLIA.

La politique actuelle de la France, refuse 80 % des demandes d’asile. C’est ce qui arrive à cette famille, qui ne peut pas retourner dans sa ville rasée par la guerre, dans un pays où elle risque encore d’être poursuivie. Mais comme le statut de réfugié leur a été refusé, COALLIA leur demande de quitter l’hébergement.

Les jours prochains, le couple et les 2 enfants vont se retrouver à la rue.

Aucune solution de logement pour eux ! Le 115 (hébergement d’Urgence) leur répond qu’il n’y a pas de place...

Pourtant des lois existent :

- art L345-2 du Code de l’Action sociale et des famille : « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale, a accès, a tout moment, a un dispositif d’hébergement d’urgence... »

- circulaire de la Direction générale à la cohésion sociale n° DGCS/1A/2010/271 du 16 juillet 2010 : le seul critère de l’accueil est celui de la détresse sociale [...]. Tous les publics sans discrimination aucune doivent pouvoir être informés, accueillis et orientés. »

Le Réseau d’Education sans Frontière (RESF 37) la Fédération des parents d’élève départementale (FCPE 37) demandons aux services de l’Etat d’Indre et Loire, aux collectivité territoriales, municipales de Tours et Conseil Général (à qui incombe la protection de l’enfance) de trouver une solution pour héberger ces enfants avec leurs parents et de leur délivrer un permis de séjour à titre humanitaire.

JE SIGNE ET FAIT SIGNER LA PETITION


Documents joints

PDF - 50.9 ko

Contact

FSU 37


Maison des Syndicats
18 rue de l’Oiselet
37550 St Avertin.


Tél/fax : 02 47 64 93 01
Mél : fsu37@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois