FSU37 infos n°71

Mars/avril/mai 2012
jeudi 5 avril 2012
par  vm
popularité : 100%

Edito : pas de trêve syndicale

Dans le cadre de la campagne électorale, la F.S.U 37 a sollicité des rencontres auprès de toutes les formations politiques présentant des candidats à l’élection présidentielle, à l’exception du FN, afin de faire entendre ses exigences et propositions, notamment dans les domaines des services publics, des protections sociales, de la fiscalité et de l’aménagement du territoire.

Car à moins d’un mois du premier tour de la présidentielle, l’heure des comptes à sonné pour le président Sarkozy dont la réélection renforcerait les attaques subies au long de son mandat. Un bilan en forme de désaveu pour l’ensemble de la population, des usagers des services publics, des jeunes, des salariés, des demandeurs d’emploi et des retraités… 5 ans de rigueur budgétaire sur fond d’une RGPP et de New public management, avec leur lot d’effets dévastateurs en terme d’emploi, de qualité de service rendu et de conditions de travail des personnels.

Comment ignorer que le chômage n’a cessé de croître malgré les auto satisfecit de la majorité présidentielle parlant récemment de « baisse tendancielle de l’augmentation du nombre de chômeurs » (sic !).

Car la réalité est tout autre : les derniers chiffres de la Dares (service statistique du ministère du travail) font état de 8400 nouveaux chômeurs de catégorie A au seul mois de janvier et 21.400 si l’on compte les catégories B et C, celles des demandeurs d’emploi ayant eu une « activité réduite » au cours du mois… Car la précarité, à laquelle la loi prévoyant la titularisation des non-titulaires de la fonction publique ne répond que partiellement (voir page 2), est l’arbre qui cache la forêt d’une hausse de près de 6% du nombre de chômeurs depuis un an !

L’augmentation, tendancielle, des contrats aidés, a elle aussi atteint un niveau historique pour atteindre le chiffre de 370.100 personnes en février, sans que de réelles perspectives d’embauche ne pointent (voir page 7).

La politique de démantèlement de l’éducation nationale est symptomatique de cette volonté de détruire le cœur des missions et des métiers de l’éducation, au profit d’une logique marchande (voir page 8). La suppression de près de 80.000 postes en 5 ans n’a en réalité fait qu’affaiblir l’école et, malgré les allégations de l’administration, les effets de la saignée budgétaire s’exposent désormais au grand jour (voir page 3)
Comme si cela ne suffisait pas, l’État entend « remettre au travail » les agents, en instaurant le « new public management » à tous les niveaux de la fonction publique avec pour seul objectif la rentabilité à court terme. Une politique de gestion des ressources humaines qui démontre essentiellement son efficacité en terme de ravages sur les conditions de travail des agents, et son lot de drames, comme à France Télécom, La Poste, EDF-GDF, aux Finances, à l’Éducation ou dans la territoriale (voir page 6).

Pour la FSU, une réelle rupture avec la politique actuelle est donc une nécessité et la poursuite de cette politique ouvrirait la voie à de nouvelles régressions.

Pourtant, que de raisons d’espérer alors que les peuples européens tentent de refuser l’austérité imposée par la troïka BCE-FMI-Union européenne. Une austérité destinée à faire payer aux salariés une crise qui n’est pas la leur, en détruisant les droit sociaux pour rembourser une dette illégitime. Illégitime car ayant essentiellement servi à enrichir des banques privées qui ont appliqué aux États des taux d’usure ! (voir page 6). Ainsi en Grèce ou en Espagne, les mobilisations se poursuivent, laissant pointer l’espoir d’un printemps européen...

Pour la F.S.U.37

Son secrétaire départemental

Vincent Martinez

SOMMAIRE

Page 1 : Edito - Sommaire - Agenda

Page 2 : Accord sur les non titulaires de la Fonction publique : des avancées et des manques

Page 3 : Carte s’colère en Indre et Loire : CTSD Collèges ; L’exemple des Rased ; centre Jean Mermoz

Page 4 : Hommage à Robert Ducol ; Brèves : VISA ; Parution du décret pour la catégorie A des infirmières de l’éducation nationale

Page 5 : 50ème anniversaire de Charonne ; l’action collective paye au LEGTA de Fondettes

Page 6 : Collectif pour un audit citoyen de la dette ; Collectivités territoriales : malaise en Touraine

Page 7 : Collectif précaires 37 ; Femmes : inégalités dans la fonction publique ; revalorisation des pensions au 1er avril

Page 8 : Stage « Nouvelle école capitaliste »

- A télécharger au format pdf


Documents joints

FSU37 Infos n°71

Contact

FSU 37


Maison des Syndicats
18 rue de l’Oiselet
37550 St Avertin.


Tél/fax : 02 47 64 93 01
Mél : fsu37@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois