FSU37 Infos n°66

lundi 28 février 2011
par  vm
popularité : 98%

ÉDITORIAL : INDIGNONS-NOUS !

Alors que souffle un sirocco d’espoir porté par le monde arabe en lutte,
c’est par ces mots de Stéphane Hessel, ancien résistant et membre du
Conseil National de la Résistance, que débute cette année 2011. Que de
raisons de s’indigner en effet quand « c’est tout le socle des conquêtes
sociales de la Résistance qui est aujourd’hui remis en cause ». Face à ce
gouvernement de combat qui entend bien nous faire payer leur crise, nous
enregistrons des reculs majeurs : nos salaires qui accusent depuis 2000
une perte de pouvoir d’achat de 10%, les recours systématiques aux
contrats précaires, nos retraites et l’ensemble de notre protection sociale
sacrifiés, la casse progressive de nos missions de service public... Et le
projet de loi Mancel qui propose de supprimer le statut de la FP pour ne
laisser à l’État que ses fonctions régaliennes n’augure rien de bon… Le tout au nom de mesures d’économie budgétaire : « On ose nous dire que l’État ne peut plus assurer les coûts de ces mesures citoyennes. Mais comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ». Comment la FSU pourrait-elle ne pas souscrire à ces propos, elle qui s’engage à défendre et à promouvoir des services publics, garants de l’égalité, elle qui formule des propositions concrètes en terme de financement, elle qui s’engage auprès des salariés pour défendre leurs droits et inscrit son action dans des cadres unitaires ?
Mais il ne s’agirait pas de s’en tenir à une indignation muette et isolée, mais lui donner corps en nous organisant pour faire résonner nos revendications légitimes et gagner du terrain, sur nos idées et nos droits. Dans tous les secteurs (éducation, justice, santé…), les salariés s’emparent des mobilisations, par des grèves, des arrêts de travail et des manifestations, pour exprimer leur exaspération devant le mépris du travail effectué, les pressions hiérarchiques, la non revalorisation des salaires, la casse des services publics...
En octobre une échéance électorale salariale de taille interviendra, dans le cadre de la réforme du dialogue social : les élections professionnelles pour les commissions paritaires et les comités techniques. Au travers de cette élection, c’est la défense des salariés par un syndicalisme de lutte et de transformation sociale mais aussi la représentativité de la Fédération Syndicale Unitaire qui sera en jeu. Alors le 20 octobre 2011 : Votez et faites votez FSU !

Pour la FSU37
Son secrétaire Départemental
Vincent Martinez

SOMMAIRE :
- Page 1 : Edito - Sommaire - Agenda
- Page 2 : Plus de répression et moins d’éducation pour les jeunes délinquants - Moins d’Etat, moins de service public, c’est le socle commun de la politique gouvernementale pour la rentrée 2011. - Déclaration de la FSU au CAEN de février
- Page 3 : La FGR-FP c’est quoi ? - Dépendance : le choix de la solidarité
- Page 4 : Mise en place de la réforme des retraites de 2010
- Page 5 : Fusion des corps de la Fonction Publique - Elections professionnelles à l’Entr’Aide Ouvrière - Lettre ouverte à la présidente du conseil général
- Page 6 : Contacts et permanences

- A TÉLÉCHARGER CI-DESSOUS AU FORMAT Pdf


Documents joints

PDF - 502.9 ko

Contact

FSU 37


Maison des Syndicats
18 rue de l’Oiselet
37550 St Avertin.


Tél/fax : 02 47 64 93 01
Mél : fsu37@fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois