Campagne contre la pivatisation de la poste

Acte 2 : "j’écris au président"
vendredi 6 novembre 2009
par  vm
popularité : 17%

Poursuivre et amplifier l’action

Au Sénat, la motion référendaire a été rejetée par la majorité présidentielle recourant massivement au vote par procuration ; artifice qui permet à de nombreux élus de se "planquer" plutôt lâchement (184 "pour" et 153 "contre"). Pour autant, la "guérilla d’amendements" menée par l’opposition ainsi que "l’absentéisme" curieux des sénateurs de la majorité retardent le calendrier.

Le comité national s’est réuni le 4 novembre.
Il a été décidé de consolider la campagne à l’aide de la carte postale durant tout le mois de novembre. Il réitère ses demandes de retrait du projet de loi, de tenue d’un débat public sur le devenir de la Poste.
Il a arrêté le principe d’une journée nationale de manifestations décentralisjavascript:barre_raccourci(’’,’’,document.formulaire.texte)ées et de mobilisations citoyennes le samedi 28 novembre. Une initiative nationale à Paris mi-décembre est envisagée.
Dans l’immédiat, la FSU37 et ses syndicats appellent les collègues à utiliser la carte postale disponible dans nos locaux ou auprès des militants de la FSU, ou encore en signant la carte en ligne.

Texte d’appel de la FSU : "Poste : J’écris au Président"

Respect de la votation, retrait du projet de loi, ouverture du débat public, référendum sur l’avenir du service public postal : J’écris au Président.

Plus de 2,3 millions de personnes ont participé à la votation contre le changement de statut de La Poste organisée par 60 organisations syndicales, politiques, associatives réunies dans un comité national.

Face à ce succès, le comité a écrit au président de la République pour lui demander de prendre la mesure de la mobilisation, retirer le projet et ouvrir un grand débat public sur l’avenir de La Poste. Le courrier a reçu pour toute réponse la mise à l’ordre du jour du Sénat du projet de loi postale qui sera examiné dans la semaine du 2 au 6 novembre.

Face à cette situation, le comité national lance une grande campagne « J’écris au Président » avec 5 millions de cartes pétition adressées au président de la République exigeant le respect de la votation,le retrait du projet de loi, l’ouverture du débat public, la tenue d’un référendum sur l’avenir du service public postal.

Il appelle à faire du 31 octobre au 7 novembre une nouvelle semaine de mobilisation, le 31 octobre en organisant des rassemblements devant les bureaux de poste associant population, élus et postiers, le 2 novembre par une montée des représentants des comités locaux et d’élus. à Paris devant le Sénat pour rappeler le résultat des votations département par département.

La FSU appelle à participer massivement à ces initiatives.


Contact

FSU 37


Maison des Syndicats
18 rue de l’Oiselet
37550 St Avertin.


Tél/fax : 02 47 64 93 01
Mél : fsu37@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois