Avenir des Services Publics. CAP 2022 : DANGER !

dimanche 14 janvier 2018
par  sd
popularité : 100%

CAP 2022 : vers la libéralisation des Services publics, les suppressions d’emplois, la destruction de notre modèle social et solidaire ?

Au mois d’octobre dernier, le gouvernement a lancé sa campagne Action Publique 2022. Un programme pour :

- améliorer la qualité des services publics, en développant la relation de confiance entre les usagers et les administrations, et en travaillant prioritairement sur la transformation numérique ;
- offrir aux agents publics un environnement de travail modernisé en les impliquant pleinement dans la définition et le suivi des transformations ;
- accompagner rapidement la baisse des dépenses publiques avec un engagement ferme : réduire de trois points la part de la dépense publique dans le PIB d’ici 2022.

Une campagne publique d’opinion est amorcée avec
- des forums régionaux auxquels pourraient participer.... ceux qui sont invités ou informés. Actuellement, début janvier, seulement 5 forum sont programmés avec des travaux sur deux journées : une pour travailler, une pour restituer.
- une consultation en ligne pour recueillir des réponses des usagers ou des agents à un questionnaire. https://www.forum-action-publique.gouv.fr/

Cette campagne qui se veut ouverte et suscitant la participation du plus grand nombre a débuté en décembre et se finira en février. Déjà ? Quel citoyen en a entendu parler ?

Le Comité d’Action Publique créé pour l’occasion est composé de 34 membres, dont la moitié énarques et/ou personnalités issues de grandes entreprises privées, de hauts fonctionnaires ayant eu des responsabilités dans le privé ; pas de membres de l’opposition, pas de membres experts des institutions, pas de responsables syndicaux...

La feuille de route donnée aux ministres est claire sur les intentions : redéfinir les périmètres d’action de service public en supposant des possibles transferts entre les collectivités, vers des opérateurs privés, voire des abandons de mission.

Cette feuille de route est évidemment contradictoire avec une quelconque intention de mettre en débat national la question pourtant essentielle de l’avenir du Service Public. Le calendrier proposé des forums consultatifs ne peut permettre un travail sérieux.


Quels sont les dangers ?

- La suppression de 120000 postes de fonctionnaires
- Une réduction des missions dans certains ministères. Un seul exemple au ministère de la culture : les craintes sont fortes d’une limitation des archives nationales. Quelles archives ? Qui décide de la valeur historique potentielle ? Le débat de fond n’a pas lieu.
- Des transferts de missions à des associations, des structures privées, l’augmentation des partenariats public-privé ... Déjà, des hôpitaux, des lycées ou collèges sont construits dans le cadre de PPP : les loyers versés ensuite à une société « à but lucratif » coûteront beaucoup plus cher que si la collectivité avait investi. Le « plan Marshall » pour les école de Marseille en est un exemple récent.
- Une remise en cause du statut de fonctionnaire dans des ministères qui ne seraient pas régaliens, avec des recrutements par contrat...

Tout ce qui ne relèverait pas de « mission stratégique » aurait vocation à être externalisé - ou supprimé- , et là, si dans le cadre d’un service public la notion de rentabilité financière n’est pas de mise, pour le secteur privé cela peut créer de l’appétit...

Dénoncer, s’opposer, débattre et proposer …

La FSU va participer aux réunions forum pour porter le débat, ses revendications, la contradiction et mettre en lumière ce projet de destruction des Services Publics après la RGPP, la MAP et la ReATE.
Nous aurons certainement à défendre nos métiers et nos statuts qui sont liés à la notion de Fonction Publique indépendante, laïque, au service de Tous.
La FSU37 avec Convergences Services Publics, prépare une journée de mobilisation et de débat pour le 24 mars.
Une enquête est proposée par Convergences Services Publics www.convergence-sp.fr : donnez votre avis.
Pour s’informer et échanger sur le Service Public, téléchargez le document de la FSU.


Documents joints

PDF - 4.8 Mo

Contact

FSU 37


Maison des Syndicats
18 rue de l’Oiselet
37550 St Avertin.


Tél/fax : 02 47 64 93 01
Mél : fsu37@fsu.fr

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois