"Avec 642 € par mois notre situation reste précaire"

Edition du 20/09/13
vendredi 20 septembre 2013
par  vm
popularité : 68%


Pour Simon Delas, le professeur de la classe de CE2 de l’école Marceau-Courier, la présence de Valérie auprès d’Henri est « indispensable ».

" Avec 642 € par mois notre situation reste précaire "

A la veille de la rentrée, le gouvernement a annoncé la « CDIsation » de 28.000 AVS. Pour Valérie Souchet, cette décision est « une première pierre » vers la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire. Une étape importante mais pas suffisante. « Ce n’est pas encore une vraie reconnaissance. Notre statut reste flou et notre situation financière toujours aussi précaire », déplore Valérie qui touche 642 € nets par mois pour 20 heures de service hebdomadaire.
« Accompagner des enfants handicapés, cela demande des compétences spécifiques. Les AVS doivent être pleinement reconnus pour des professionnels », insiste pour sa part Simon Delas, l’instituteur de la classe de CE2 de l’école Marceau-Courier. Lire la suite en ligne

- Télécharger en pdf


Documents joints

PDF - 51.9 ko

Contact

FSU 37


Maison des Syndicats
18 rue de l’Oiselet
37550 St Avertin.


Tél/fax : 02 47 64 93 01
Mél : fsu37@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Janvier

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois